La chambre d’ouïe





« La chambre d’ouïe » propose, à travers les spécificités du web, une expérience d’écoute en binaural dédiée au langage et à ce qui s’y manifeste comme symptôme. Apparue en même temps que la stéréo, le binaural est une technique dédiée à l’écoute au casque qui permet une expérience sensorielle en 3D (360°) à partir d’un son en stéréo. Dans un contexte de sur-représentation de la maladie favorable à l’hypocondrie, des femmes témoignent de leurs néo-pathologies et archéo-manies. Imprégnées de poésie sonore, les sept voix hésitent, d’une strate phonique à l’autre, entre intelligibilité et acoustique : elles disent et se reprennent.





Que ce soit celle de la misophone, de la somniloque ou de l’aboulique, les voix flirtent avec nos oreilles et font toutes état d’un rapport problématique à l’écoute et à la parole. Le déplacement de la parole, sensible grâce à l'écoute en 360° avec un casque audio, est écrit en résonance avec la manie/la pathologie du personnage qui s’exprime : en balayage avant/arrière, en tourbillon, tout en relayant ses affects.





La création web « La chambre d’ouïe » met en relation l’interactivité de ce médium et une nouvelle lecture de la création sonore installée « Les Parlants & les Écoutants ». Parallèlement à la spatialisation du son, l’œuvre prend le parti du web et dessine une poétique de l’aléatoire sur l'interface.






La chambre d'ouïe
Expérience d'écoute en binaural et création web, 2019

https://lachambredouie.com/

Production :  Avec le soutien à un projet artistique du Centre national des arts plastiques (CNAP) et Le Fresnoy-Studio National des Arts Contemporains

Crédits : Réalisée en collaboration avec Olivier Jonvaux, Johana Beaussart (voix) 



LANCEMENT
·  Lancement réalisé le 7/11/19 à La Générale Nord-Est, Paris, FR


copyright Julie Vacher 2020